• natashadouliez

Coaching VS psychothérapie

Dernière mise à jour : 1 mai


Certains éléments de psychologie apparaissent dans le coaching, mais il s'agit globalement de deux outils complètement différents.

Le but de la psychothérapie est de guérir les traumas du passé. La tâche du coaching est d'avancer vers les objectifs. La règle immuable de la thérapie psychanalytique est l'absence d'implication émotionnelle. Un psychothérapeute doit garder une certaine distance par rapport au processus de traitement - il agit comme un miroir sur lequel les clients se projettent. Ces projections sont ensuite traitées par le psychothérapeute. Le diagnostic du patient dépend davantage de l'école à laquelle appartenait le thérapeute que des caractéristiques elles-mêmes.

En coaching, la relation médecin-patient (= expert-malade), qui se caractérise par le détachement émotionnel, la hiérarchie et le diagnostic, est remplacée par la relation expert-expert, où le client est l'unique expert de sa vie et c'est toujours lui qui prend les décisions qui le concernent.

Le coach ne pose pas de diagnostics, il remplace le langage de la psychothérapie clinique par le langage de communication non violente. Au lieu d'interpréter les paroles des clients à travers les théories, il les écoute avec empathie. "Que ressent mon client ? De quoi a-t-il besoin ?" - les réponses à ces questions peuvent nous apprendre beaucoup sur nous-mêmes et nos valeurs - le bon coach grandit avec chaque nouveau client et trouve son épanouissement dans les succès de ses coachés.


« Une réponse, c’est forcément le chemin qu’on a déjà parcouru. Seules les questions peuvent montrer le chemin qu’il reste à faire » - Jostein Gaarder, Philosophe et écrivain Norvégien.


Natalia Douliez, Fondatrice de CEO COACH

Crédit image: Yandex.ru

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout