• natashadouliez

MANAGEMENT - Chef autoritaire vs Vrai leader

Dernière mise à jour : 1 mai


Quel rôle choisit un manager pour diriger son entreprise et faire adhérer l’équipe à ses idées ?

Petit à petit, il y a une vraie tendance qui se dégage dans le monde du travail au niveau international : donner une pleine liberté et, par conséquence, une pleine responsabilité aux salariés. Le management se base non plus sur le contrôle, mais sur la prise de décisions participative et sur les résultats.

On l’appelle le « business turquois » - ce nom se base sur le concept de la « spirale dynamique » de PhD Clare W. Graves et l’application de ses principes aux entreprises faite par ses élèves, Don Beck et Chris Cowan. Aux EU il y a de plus en plus d’entreprises qui y adhèrent, en Russie même certaines banques se convertissent. J’ai l’impression que la France reste pour l’instant une terra incognita pour ce genre de théories subversives. 😊

Si vous connaissez une entreprise qui adhère aux principes de valeurs partagées, transparence de l’information (finances et salaires inclus) et management participatif, pouvez-vous partager le nom de ces précurseurs ?


Chef autoritaire

Posture

Pouvoir et autorité. Prétend avoir des réponses à toutes les questions.

Relations

Fondées sur la répression et / ou la manipulation.

Attitude

Sens hiérarchique très fort / « Remettre le salarié à sa place »

Communication

Je sais comment faire / Je vous dis / Respectez les instructions !

Conséquences

Nous travaillons parce que nous avons signé un contrat

Nous travaillons pour de l’argent un nombre d’heures déterminé et nous attendons le WE

Nous partons quand ça devient insupportable


Vrai leader

Posture

Incroyablement libératrice, fondée sur l’inspiration.

Relations

Fondées sur la vérité, l'ouverture et la confiance. L’avis des autres compte.

Attitude

Aider à grandir : encourager à réfléchir, à exprimer son point de vue et à générer des idées.

Communication

Vous savez comment faire / Pouvez-vous… ? / La décision vous appartient !

Conséquences

Nous travaillons parce que nous avons envie de le faire

Nous sommes prêts à nous dépasser, nous donner à 200 % pour les valeurs véhiculées

Nous les suivons jusqu’au bout


Natalia Douliez, Fondatrice de CEO COACH

Crédit images : Yandex.ru

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout