• natashadouliez

Une entreprise humaine pour l’avenir

Dernière mise à jour : 1 mai


Combien de temps passons-nous au travail ? 8 ? 10 ? 12 ou 14 heures par jour ? Il m’est déjà arrivé de faire 16 heures d'affilée et être présente le lendemain au bureau à 7H30 comme d’habitude. Une ambiance de travail qui n'est pas excellente est nuisible pour notre vitalité et écrase notre joie de vivre. Selon les statistiques, 82 % des salariés en France se disent avoir déjà été malheureux au travail (Sondage OpinionWay). Passer au moins un tiers de sa vie à faire ce qui ne fait pas vibrer a des conséquences néfastes sur la santé mentale et physique – je l’ai vu personnellement en étant RRH. Quel peut être le résultat quand la personne serre les dents pour venir au boulot tous les jours ? Quel est son taux d’absentéisme ?

Il n’existe que 2 types de stresseurs physiologiques – le bruit et la douleur, tandis que les stresseurs psychologiques sont nombreux et souvent liés au contexte professionnel : l’incertitude de l’avenir, les changements, un nouveau métier, trop de travail / pas assez du travail ; trop de sollicitations ; manque de temps ; trop d’autonomie / pas assez d’autonomie ; une hiérarchie peu compréhensive ou dévalorisante, fixant des objectifs trop élevés, ou encore qui ne reconnait pas le droit à l’erreur, manque de clarté et d'honnêteté etc., etc., etc…

La cohabitation avec des personnes que nous n’avons pas choisies n’est pas toujours facile. L’insatisfaction chronique, le manque de confiance en soi, le perfectionnisme, le pessimisme, une certaine vulnérabilité émotionnelle en rajoutent encore...

Selon la CNAM, 29% des congés maladies supérieurs à six mois sont dûs à des pathologies ostéo-musculaires (souvent liés au stress) et 25% ont pour cause une souffrance psychologique ou mentale.

Lorsque nous ne nous sentons pas en sécurité, nous sommes généralement en état d‘alerte – fameuse réaction fuite ou combat – un état très épuisant à vivre en permanence. Par conséquent –notre sentiment d'appartenance à l’entreprise est menacé. Au lieu d’être productifs, positifs et stratégiques, nous souffrons du syndrome de l'imposteur, de sentiments d'insuffisance, de doutes et en basse énergie qui défavorise la communication. D’où les délais non respectés et le dysfonctionnement dans l'équipe. Le calcul est simple : 8 heures de productivité perdue x le nombre de personnes dans votre entreprise = ??? = des répercussions sur les produits, sur la marque, sur votre CA, vos investisseurs... Oups ^^

Quel est le pourcentage de salariés efficients dans votre entreprise ? Que faites-vous avec le reste ? La responsabilité et l’audace du patron c’est de créer une organisation résiliente, créative et humaine.

Quel genre de société avez-vous ? Qu’est ce qui prévaud – dysfonctionnements et tension qui mènent à l'épuisement des troupes ou cohésion et responsabilité qui renforcent le potentiel de vos salariés ? Créez-vous une culture de sécurité et d'appartenance pour que vos collaborateurs réussissent ?

La sécurité et l'appartenance sont nos besoins fondamentaux. Vous ne pouvez pas créer une motivation d’un niveau supérieur tant que les besoins des niveaux basiques de la pyramide de Maslow ne sont pas remplis.

Le travail peut être le moyen par lequel nous réalisons notre plein potentiel. En honorant cette partie fondamentale, nous créons des environnements de travail capables d’assurer le bien-être et l’implication des gens ainsi que relancer la croissance d'une organisation. Se sentir respecté, se sentir aimé – c’est ce à quoi nous aspirons tous, en tant qu'employés et employeurs.

La culture et les valeurs de l'entreprise sont les pierres angulaires de son fonctionnement. Quelles sont les valeurs qui vous animent ? Vos salariés, les partagent-ils ? Quel type de culture créez-vous ? Comment se sentent les gens dans votre organisation ? Par quelles actions vous encouragez l'intelligence émotionnelle dans votre entreprise ? A quel niveau est l’écoute ? la collaboration ? Comment est-ce d’usage chez vous de donner et de recevoir un feedback ? Comment sont gérées (si elles sont gérées) les conversations difficiles ? Comment les décisions sont-elles prises ? Chaque personne chez vous, connaît-elle clairement son rôle, ses responsabilités, la structure hiérarchique de l’entreprise ? Comment la vision à long terme est-elle communiquée ? Est-elle bien comprise ? Vos salariés, adhèrent-ils à votre vision ? Avez-vous réussi de créer un espace de bienveillance et de partage ? Chacun dispose-t-il de ce dont il a besoin pour réussir ?..

Peu importe dans quel état votre entreprise est aujourd’hui, on fait toujours de son mieux et personne n’a le droit de nous juger. Mais en s’arrêtant un instant pour réfléchir – ici et maintenant – que pouvez-vous faire pour que votre entreprise devienne un lieu de partage et de respect, un lieu de responsabilité et de haute productivité, d’épanouissement professionnel pour tous – l’équipe dirigeante, managers, employés.. ?


« Le travail d'un chef d'entreprise consiste à créer des équipes formidables qui font un travail extraordinaire dans les délais prévus. » - dit Patty McCord, ancienne directrice des talents chez Netflix.


Pour aller plus loin:

Patty McCord, Powerful: Building a Culture of Freedom and Responsibility


Natalia Douliez, Fondatrice de CEO COACH

Crédit image : Yandex.ru

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout